L’isolation acoustique des murs mitoyens entre deux appartements est une nécessité

Être soumis aux bruits indésirables provenant d’un autre appartement séparé du vôtre par un mur mitoyen est désagréable. Cela pose tout l’intérêt de l’isolation phonique mur mitoyen.

Le cas particulier d’une isolation acoustique d’un mur mitoyen

Ce cas est particulier du fait que le mur en question se trouve entre deux appartements et non en façade.

Lorsque le bruit résonne dans un local donné, il va se transmettre par vibrations à toutes ses parois. Le son va ensuite se diffuser de la même manière à la pièce accolée au premier local.

Cela fait que pour isoler efficacement un mur mitoyen, il faut dans quelques cas ajouter un autre isolant sur les autres parois perpendiculaires à ce mur mitoyen.

L’isolation acoustique d’un mur mitoyen en construction

C’est à ce niveau que l’isolation phonique mur est la plus simple à mettre en œuvre. L’isolant phonique mural utilisé sera le creux. Le mur mitoyen sera ainsi, conçu suivant la technique dite de double mur ou mur creux. Dans chaque mur, un autre isolant phonique mur du choix du propriétaire optimisera cette isolation.

L’isolation phonique mur mitoyen lors des travaux de réhabilitation

L’isolation acoustique des murs

L’isolation acoustique des murs

Lors des travaux de rénovation, pour optimiser l’isolation acoustique mur mitoyen séparant l’appartement avec un autre revient à perdre environ 10 cm à l’intérieur de la pièce.

Pour cette optimisation, il faudra exploiter le principe de la masse-ressort-masse en installant une structure devant le mur. Ce dernier sera préalablement enduit d’une couche d’isolant phonique mural.

Dans tous les cas, il faut se souvenir qu’un doublage acoustique n’excédant pas les 10 cm est inefficace pour isoler parfaitement un mur. Avant de choisir l’isolant phonique mur, il est recommandé de déterminer la nature exacte du produit en présence. Certains matériaux sont plutôt des correcteurs acoustiques si d’autres sont à proprement dit des isolants phoniques.